Démarrage du premier module présentiel du programme Transform’Action Africa



Après un lancement officiel le 15 mars 2022 par un premier module à distance, les participants et les organisateurs du programme Transform’Action se sont réunis du 9 au 12 mai dans les locaux de l’Institut Supérieur de Management (ISM), partenaire de l’Université Senghor dans le cadre du Campus Senghor au Sénégal, pour la première session en présentiel.


Une cérémonie d’accueil a été organisée le lundi 9 mai en présence de M. Abdou DIOUF, Directeur Général du groupe ISM, M. Alexandre POINTIER, Directeur du bureau de l’Agence Française de Développement au Sénégal, M. Alioune DRAMÉ, Directeur du département Management de l’Université Senghor, M. Mamba SOUARÉ, cofondateur de MakeSense Africa et les top-managers des organisations participant au programme.


Pendant les quatre jours que dure cette session chacun des participants pourra prendre la dimension des potentiels du projet de Transform’Action qu’il porte, à travers des ateliers de formation, des rencontres de partage d’expériences avec des “Transform’Acteurs”, porteurs de projets innovants et à fort impact dans des institutions de référence au Sénégal.

Transform’Action est le fruit d’un partenariat original entre l’Université Senghor, le campus de l’Agence Française de Développement, laboratoire d’innovations pédagogiques du groupe AFD et MakeSense Africa, organisation à vocation entrepreneuriale engagée dans la pédagogie active, l’animation de communautés et la mobilisation d’écosystèmes.


Le programme consiste à l’accompagnement pendant 9 mois, à travers des modules à distance et en présentiel, de cadres d’organisations publiques africaines, porteurs de projets et chargés d’impulser des dynamiques de transformation de leur organisation et de leur écosystème, par la diffusion de nouveaux modes organisationnels, le développement d’une culture de l’innovation et de la performance, la recherche de réponse aux enjeux stratégiques, etc. Ils bénéficient pour cela du soutien de leur top-management qui leur attribue un sponsor au sein de l’organisation et chargé de faciliter la mise en œuvre du projet.


La première cohorte réunit 18 cadres de 6 organisations publiques du Niger (2) et du Sénégal (4) oeuvrant dans des secteurs névralgiques et stratégiques des politiques publiques de ces pays tels que la mobilité urbaine, l’assainissement, l’emploi et la formation professionnelle, la sécurité alimentaire, l’aménagement territorial et la consolidation de la paix.



1 vue0 commentaire